Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 janvier 2011 4 20 /01 /janvier /2011 12:41

Un voyage avec Maxime et Guillaume prévu du 3 au 9 février 2011, pour leurs 18 ans.

Maxime me fait faux bond au dernier moment. Couteux pour moi et dommage pour lui.

Ténérife, plus grande île de cet archipel Espagnol fait 81km de long sur 45 de large. Le Teide reste le point culminant d'Espagne à 3718 mètres. Ténérife possède un climat tropical avec toutefois une différence entre le sud, sec et le nord plus humide, balayé par les alizés ou le calima,  vent d'Est chaud et violent chargé de sable et de poussière provenant du Sahara.

Faune et Flore: Dauphins et Baleines peuvent être vus entre Tenerife et la Gomera où la profondeur atteint 3000m.

Nombreux lézards et espèces d'oiseaux typiques (serin des canaries ou pinson bleu)

La végétation possède de nombreuses plantes endémiques ( pin des canaries,dragonnier, euphorbiacées dans le sud plus désertique.  La faune aussi avec le pinson des canaries(non vu) et des perroquets

Qu'avons nous fait.

Nous sommes arrivés après un long voyage (en partant vers 16h20 de Bois-Colombes, nous nous couchions à quatre heure du matin le lendemain après avoir cassé une petite croute.

Logement très bien à l'hôtel Don Pédro en haut de Las Galletas.

Nous n'avions pas grand chose à faire ce jour là, si ce n'est nous reposer et prendre quelques repères à Las Galletas. Promenade en ville, Repérer le club de plongée, de nombreuse petites structures. J'avais pris contact avec l'une d'elles avant le voyage. Deux plongées à 35m durant ce séjour, la première un peu décevante malgré quelques murènes, la seconde plus sympathique, sur un très beau tombant avec une bonne visibilité, murènes, poissons trompettes en pagaille, sargos, crabes araignées, écrevisses dans un passage restreint sous les roches. Je n'ai pas vu de gros, ni raies, ni requins des sables, ni tortues. Après un an et demi sans plonger, c'était tout de même un grand plaisir. Peu de flore, mais une faune particulière due à la situation de l'îsle, poissons de mers chaudes (plus petits) et froides.

Le lendemain, je récupérais la voiture à l'aéroport et tout de suite, nous sommes partis à Santa-Cruz visiter la ville alors en plein préparatifs de carnaval. Difficile de tout voir. Un beau musée de la nature et de l'homme, très intéressant, expliquant la formation des îsles et les particularités propres à chacune d'elles (faune, flore).

Nous nous sommes arrétés à Candélaria au retour. Cette cité n'a rien d'extraordinaire mais est réputée pour son pélerinage des 14 et 15 août et l'on y sent très nettement un esprit religieux. La ville, devant sa plage de sable noir présente une statue des neuf rois Guanches de Ténérife d'avant la colonisation. La plage est de sable noir.

Le lendemain, après la plongée, nous avons parcouru la région avant le Teide en passant par Buzanada, Vallée de San Lorenzo, San Miguel, Charco den Pino, Vilaflor – plus haut village des Canaries – 1100m environ – où nous nous sommes arrêtés pour boire un pot agréablement ensoleillé mais il faisait froid. Pendant deux jours, le temps fût assez couvert. Après cet épisode nuageux, le beau temps installé, notre visite principale fût pour le Teidé, visualisé sous toutes ses coutures. Magnifique. On quitte la côte avec vingt et un degrés et nous retrouvons rapidement à une températue de cinq, six degrés. Nous avions prévu les vêtements chauds. La végétation change progressivement, vignes en coteaux, forêt de couronne (pins) avant d'atteindre ce paysage plus désertique.Nous sommes parfois au dessus des nuages. La montagne avec ses champs et coulées de lave, colorées., jaune, brune, noire. On se sent vraiment tout petits et on admire la nature, son adaptation.  Nous sommes montés au sommet du Teidé en téléphérique. Guillaume a apprécié.

La côte est bien souvent déformée par le tourisme mais Las Galletas est plus préservée que Los Christianos (plage accessible) ou Las Américas ou les constructions sont plus importantes jusque loin sur les coteaux.

Il est certain que les Ténérife sont un lieux privilégié par son climat. Le troisième âge l'a bien compris. 

Je n'ai pas voulu trop plonger pour me consacrer à Guillaume au moins une journée sur deux et une après midi/j.

Le dernier jour était réservé pour une excurcion en bateau pour voir (si dieu le voulait) baleines et dauphins. Excursion annulée pour cause de mauvaise mer. Nous nous sommes donc rabattus sur une excursion en montagne. Vallée de Guïmar et village de Arafo, peu touristique ou  nous avons dégusté un plat de calamars dans un bistrot local. La ville est en pente, de nombreuses rues calmes autour de la place centrale agrémentée d'un kiosque. Une route remon

te vers le versant nord du Teidé, et La Laguna. 

Les soirées à l'hôtel étaient distrayantes, souvant amusantes, sans oppression. Fort sympathique. Guillaume parle avec tout le monde, aussi bien en soirée qu'àu moment des repas.

Merci à Elisabeth,( info@deltour.info) agence DELTOUR, fort sympathique et toujours présente pour que tout se passe pour le mieux de votre début à votre fin de séjour. Une agence que je ne peux que recommander.

 

Le budget pour ceux que cela peut intérresser.

Véhicule de location:                                 96,66 6j

Réservation vol maxime                          156,86     perdus

Réservation vol moi et Guillaume         176,96

Demi pension                                           770 pour 3  (280*2 + 210)

Retour réservation soute                          15

Faux frais                                                   301,54 (taxi, pots, restaurants, essence)  

TOTAL                                                       1516,10                

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by marc
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de marc
  • : Un court récit de voyages ou d'expériences.
  • Contact

Recherche