Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 octobre 2011 7 02 /10 /octobre /2011 18:35
Mais ce n'ets

Pour commencer...la/les raisons de ce voyage, décidé assez rapidement.. Il aurait été utile de décliner Yeu 2011 pour une meilleure compréhension. Finalement, rédigeant après tout pour mes proches, ils savent et comprennent. Un certain sentiment du culpabilité m'a rongé tout au long du voyage. 

 

Mais, ce n'est pas tout. Toujours le dégoût de la tromperie.  Et la honte et la tristesse qui ne m'abandonnent pas.

 

Mes amis me proposaient depuis longtemps de venir les voir. Pourquoi pas, me suis je dit ... la période est  plutôt agréable, prix convenables, amis présents . Et  vraiment envie de changer d'air, d'oublier les soucis. En Amérique, c'était ma premiere fois... !! pas de souvenir ...que si!! (je me demande ce que devient mon premier amour. ..when i was sixteen?? j'en étais follement amoureux de Bridget. Heureuse période. Elle habitait Albany..fille d'ambassadeur).

 

Les Canadiennes sont magnifiques lorsqu'elles sont jeunes (il est vrai que cette appéciation peut être généralisée universellement. Après, cela craint un peu... (bouffe américaine)  (Mon côté aimant les jeunes filles..je l'assume  :=).   

Ce n'est pas un journal mais il y a un an jour pour jour je me trouvais à  Delhi. Avec angoisse et espérance j'abordais ce voyage. Même les alcools ne peuvent supprimer les douleurs ressenties passées, encore présentes...encore. 

 

Arrivé à Montréal, Laurent était là. Et directement nous avons été boire une bière 'Chez Francis'  bar de danseuses. La-bas il y en a partout, chouette pays.

 

Les premières images datent du soir de mon arrivée...invitation chez des amis. Déchirant....vingt-quatre heures sans dormir.

Le second soir...après une balade à Montréal...quartires - Mont-Royal - diner chez Suzanne et Mario. Un autre festin (huitres de pays, pas belles mais très goûteuses, épluchette (je sais faire maintenant), poulet farci, tarte). Mes amis de Montréal savent faire la fête. Le Spa pour finir la soirée. Il faisait très chaud ce jour là.

 

Le lendemain, vais avec Isa à Montréal par tranports en commun. Pas facile la vie pour les gens. Un peu partout pareil dans nos grandes métropoles. Le problème est encore compliqué à Montréal du fait que c'est  une île,et les infrastructures n'ont pas suivi suffisament et même sont actuellement défaillaillantes.

L'idée de la création de Montréal serait due (en 1615) à Samuel de Champlain déjà fondateur de Quebec en 1608.

Cela ce fera sous LouisXIII, sur un lieu découvert et nommé par Jacques Cartier 'Mont Royal' (un siècle plutôt).

Une cinquantaine de personnes sous la direction de deux catholiques fervents, le gentilhomme Paul de Chomedey de Maisonneuve et l'infirmière Jeanne Mance vinrent fonder  Montréal ..sur le site actuellement  dénommé 'pointe à Callière'. Le but...convertir les indiens et développer le commerce des fourrures.

Debuts très difficiles avec les Iroquois. L'arrivée de nouveaux colons (obligée pour tout transport de fret) rétablira un certain temps l'équilibre. 

Depuis, la place des arts, je me dirige vers la place d'armes, la basilique Notre-Dame, (autrefois paroisse Notre-Dame désservie par jésuites jusqu'en 1657 puis les sulpiciens) assez étonnante d'ailleurs. A l'origine, c'était une simple chapelle en bois. L'intérieur, d'inspiration Sainte-chapelle de Paris est superbe et date de 1880.

Depuis cet emplacement, on peut descendre, vers le port, se balader en empruntant les plus anciennes rues de la ville (bien entendu très touristiques)

Il faut garder en tête que nos colonies et implantations deviendront britaniques  en 1763.

En milieu de semaine..une visite de Montréal avec Suzanne. Quartier d'Outremont (photos), cimetière du Mont-Royal,

et route des vins..le lendemain, je ne sais plus très bien. Au sud est de Montréal en passant par Marieville, St-Paul d'Abbotsford, Granby, Cowansville, Dunham (Domaine de l'Orpailleur: Bien aimé leur vin de glace) , Stanbridge East, Bedford et remontée vers Montréal en passant pas de grandes plaines fertiles portant de nombreuses fermes comportant un silo d'une hauteur considérable... Néanmoins, à mon avis, personnel, le Canada n'est pas une région vinicole, excepté sans doute pour les blancs et vins de glace. Le climat, n'est réellement pas idéal pour cette culture mais avec d'infinies précautions, pourquoi pas..

 

Vendredi 9 septembre, nous prenons la voiture, pour nous rendre en camping 'Parc de la Mauricie" à environ 1h30 de Montréal. Il fait un temps superbe, Pas trop de monde. On monte la tente en arrivant, ce n'est pas très long avec le matériel moderne...puis feu de bois, diner, apéritif...le tout en même temps. Sur l'emplacement voisin deux filles arrivent. Avec Laurent on leur donne un coup de main pour monter la tente. Pas très mignonnes d'ailleurs, lesbiennes  à coup sur. Le lendemain, on se lève assez tôt pour partir en balade la journée avec le pique-nique.

Location de canoë et une heure à pagayer sur les lacs pour ensuite se rendre vers les chutes Valberg (si mes souvenirs sont bons), y faire une pause déjeuner puis marche de retour et de nouveau une heure de canoë pour rentrer. Peu d'animaux visibles excepté un aigle? héron, un groupe d'une dizaine de hulards....la mère et les petits. Une fois revenu à la tente...devinez...on fait du feu, on boit l'apéritif toute la soirée, on mange. Ca serait bien tout de même de voir les deux salopes d'à côté en action. On finit tout de même par aller dormir. Le lendemain, on plie les bagages et on se refait une bonne balade, le tour de la  montagne.  

 

Le lendemain, Lundi, après avoir loué la veille par Internet une voiture, départ pour une petite virée vers le nord.

Mon premier objectif sera Quebec.   Par la rive droite.

Arrivée, recherche de "l'auberge de jeunesse". Impossible de se garer. Je finis tout de même par trouver un emplacement en travaux et en discutant avec un ouvrier, j'arrive à négocier un emplacement non payant. Ouf.

Impossible de se garer à Québec sans payer (tout au moins proche du centre ville, ce qui n'est pas incompréhensible finalement) . L'auberge de jeunesse..pas terrible mais proche du centre ville ce qui me permet de passer par les forticications et redescendre par la descente vers l'esplanade du château Frontenac (hôtel construit par les compagnies de chemin de fer souhaitant attirer de monde -avec succès d'ailleurs- vers Québec-). Ce château imposant offre il est vrai une très belle perspective sur le Saint-Laurent avec en contrebas la vue sur la vieille ville vers laquelle je me rends.  Je passerai la soirée à me balader dans cette ville bien illuminée le soir.

Le lendemain, départ pour Tadoussac, un petit tour à l'ile d'Orléans, puis Baie St-Paul (en face l'ile aux coudres), la Malbaie  et Tadoussac où j'arrive le soir. Cette route est fort belle. Dommage, le temps était gris ce jour là et Baie St-Paul sous la pluie. Mais les embruns, le vent, la sauvagerie de la nature ne me déplait pas.

Auberge très sympathique à Tadoussac, avec concert le soir. On parle animaux, baleines. C'est pas donné tout de même le tour en bateau. Mais en me baladant, j'ai entendu dire que l'on pouvait voir les cétacés sans passer par là.

Le lendemain matin, je pars en balade et me trouve sur un bout de rocher au bout de la baie. Je suis seul. Je m'assieds. Et tout d'un coup, j'entends le souffle. Je regarde dans la direction d'où provient le son et vois trois dos, sortir et plonger. C'est magique. link

 
Et régulièrement, passant dans un sens ou dans l'autre, voir de face, j'apercevrais ces rorquals?? Une jeune fille vient se poser à côté de moi. On apprécie ensemble le spectacle. Simple rencontre pour partager la même émotion. On se quittera une heure plus tard. Je vais vers Choucoutimi par une route magnifique. Forêts, torrents, lacs. J'arriverai à Choucoutimi vers 16 heures. A cet endroit, rencontre avec un black qui me colle un peu mais le soir, on boit des verres avec les personnes présentes à l'auberge et je dine d'ailleurs avec un groupe de jeunes. Puis retour au bar. Je me coucherai tellement tard que je dormirai le lendemain jusqu'à 16h - et encore, c'est bien parceque l'on m'a reveillé. Donc rien vu de Choucoutimi car il me faut rendre la voiture le lendemain matin.

Je reprends donc la route...longue vers Montréal ou j'arriverai tard le soir. Périple sympa. voiture ultra confortable mais vraiment trop grosse et consomatrice de carburant. Je reviens d'ailleurs avec le black, pour réduire un peu les frais, et on s'arrète en cours de route pour boire quelques bières chez les dépanneurs.

Le voyage se termine maintenant. Encore deux jours qui se passeront calmement chez Isa et Laurent.

Laurent m'accompagne à l'aéroport le dimanche. On s'arretera chez Francis mais c'est fermé. On ira boire un verre au sofitel et je laisse mon ami. Un accueil fromidable m'a été réservé par les uns et les autres. Je vous attends donc Laurent-Isa. Soyez les bienvenus. 

Partager cet article

Repost 0
Published by marc
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de marc
  • : Un court récit de voyages ou d'expériences.
  • Contact

Recherche